Toutes les entreprises sont tenues dans les obligations légales de la gestion de comptabilité. Il est libre de gérer lui-même la comptabilité ou de recourir à un prestataire externe. Toutefois, l’entreprise ne peut gérer d’autres tâches que l’assistant comptable. S’il gère le reste, il risque de délaisser leur propre travail.
Pour la gestion générale de la comptabilité, on doit contacter un expert comptable. Il est d’ailleurs le seul professionnel compétent autorisé à tenir la comptabilité d’une entreprise. Il est parfaitement capable de surveiller, de vérifier et de redresser le compte comptable de l’entreprise. Quoi qu’il en soit, assurez-vous que le comptable soit inscrit aux registres des experts comptables. Les obligations comptables ne sont pas les mêmes en fonction de la taille de l’entreprise. Néanmoins, il y a des obligations comptables communes à toutes les entreprises.

Quelles sont les obligations communes à toutes les entreprises ?

Chaque entreprise est soumise à un impératif en comptabilité. La liste est nombreuse. Voici quelques uns :
Chaque entreprise est tenue d’enregistrer chronologiquement leurs transactions financières. Ceci s’effectue de manière journalière par ce que nous appelons livre de journal. L’enregistrement des factures et des tickets y est compris.
Chaque entreprise doit réaliser un inventaire annuel. Ceci concerne tous les éléments de l’entreprise à la fin d’exercice. Il est également tenu d’établir le compte annuel et de le rendre aux greffes du tribunal de commerce.
Chaque entreprise par le biais de son expert comptable Forest doit archiver tous les documents de l’entreprise de 10 années minimums.

Quelles sont les obligations comptables des petites entreprises ?

Les petites entreprises sont tenues des impératifs comptables. Mais elles ont l’avantage de le présenter de manière simplifiée. Quel que soit le type de l’entreprise : une personne physique ou une personne morale, cette règle s’applique.
On entend par petite entreprise toutes entités qui ont en moyenne 10 salariés permanents. Leur chiffre d’affaires ne peut pas dépasser de 700 000 euros dont le bilan est inférieur à 350 000 euros. Elles ne sont pas obligées de suivre les différentes formalités de réalisation du compte annuel de l’entreprise. On leur demande seulement d’établir les recettes et les dépenses annuelles.
Par rapport aux comptes annuels des autres entreprises, le bilan de petite entreprise peut être dressé de manière très simplifiée. Les seuls éléments qui doivent être figurés dans le bilan sont : l’actif immobilisé, les capitaux propres, l’actif circulant, les prévisions, les charges et les produits constatés ainsi que toutes les dettes (à long terme, à court terme, dette du fournisseur).

Quelles sont les obligations comptables des grandes entreprises ?

Toutes les entreprises qui emploient plus de 300 salariés sont considérées comme de grandes entreprises. Chaque grande entreprise doit au moins réaliser un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros par an. Dans leur compte annuel, il doit dresser des comptes comptables très détails parfois mêmes complexes.
Les six éléments suivants doivent être figurés dans la comptabilité de l’entreprise. Leur réalisation prend beaucoup de temps. Ce qui signifie que l’expert comptable ne peut exercer d’autres fonctions que la gestion de comptabilité.
Voici les missions confiées à un expert comptable pour les grandes entreprises :

  • Il dresse le bilan annuel de l’entreprise
  • Il établit le tableau de financement
  • L’établissement de passif exigible et de l’actif réalisable disponible de la même
  • Il établit tous les comptes prévisionnels : un compte de résultat prévisionnel ainsi que le financement prévisionnel.

En bref, chaque entreprise se trouve dans des obligations d’assurer une bonne gestion de comptabilité. C’est une obligation légale, il est donc préférable de travailler avec des professionnels qui effectuent une étude approfondie en comptabilité. Les obligations comptables de l’entreprise varient en fonction de la taille de l’entreprise. Pourtant, elles sont liées à des obligations comptables communes.

Catégories : Finances

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *